Comment Démarrer Votre Processus de Maternité de Substitution

Démarrer le processus de maternité de substitution

Décider par où commencer votre aventure en matière de maternité de substitution peut être difficile, voire carrément intimidant. Suivez donc ce guide pour débutant qui vous renseignera sur la façon de démarrer votre programme de GPA et dissiper une partie de l’incertitude.

En tant que parent qui envisage la maternité de substitution [Anglais], il est probable que vous soyez déjà passé par des centaines d’étapes. Cela dit, le voyage pour devenir parent via la GPA (gestation pour autrui) commence généralement par là. Avant de pouvoir envisager la maternité de substitution, la plupart des couples devront en effet se heurter aux difficultés de l’infertilité et passeront par plusieurs étapes de test et certaines procédures médicales.

Même si cela peut être difficile et épuisant, ne vous inquiétez pas, pensez tout juste à votre enfant qui vous attend au bout du processus ! Lorsque vous envisagez de démarrer un programme de GPA, il vous faut consulter des professionnels de la santé. De même, vous pourriez également avoir besoin des conseils de votre famille, de vos amis et des agences spécialisées dans le domaine.

Au moment de choisir un programme de maternité de substitution gestationnelle, il est important de prendre en compte les réels besoins de votre famille. Ensuite, posez-vous les bonnes questions. Allez-vous opter pour un programme à l’étranger ? Où souhaitez-vous plutôt regarder un peu plus près de chez vous ? Quels sont les différents types de maternités de substitution et lequel pourrait convenir à votre situation personnelle ? Combien cela coûte-t-il ? Y a-t-il de potentiels effets sur l’enfant à l’avenir?

De façon générale, déterminer quelle agence de maternité de substitution répondra mieux à vos besoins et à ceux de votre famille, vous permettra d’obtenir une meilleure idée des programmes spécifiques les plus convenables.

Commencez votre processus de maternité de substitution: demandez une consultation

 Couple parlant du processus de maternité de substitution

Les meilleures agences vous proposeront une consultation gratuite pour vous initier à cette technique de procréation assistée. À ce stade, vous devriez être prêt à discuter de vos réflexions sur l’ensemble du parcours de la mère porteuse. Il serait bon de rédiger quelques questions à l’avance, car tout comme la plupart des parents, vous pourriez être nerveux durant cette étape. En outre, si vous envisagez de recourir à un programme de GPA à l’étranger, assurez-vous que l’agence propose bien cette option. N’oubliez pas également de vous renseigner sur l’étendue de son expérience en la matière.

Venez avec votre conjoint si vous êtes un couple, et pensez à prendre avec vous tous vos dossiers de santé pertinents. Ce sera le moment d’aborder les sujets importants et de poser les questions brûlantes qui vous sont venues à l’esprit. Les consultants avec qui vous discuterez auront besoin de connaître en détail vos attentes et ceux de votre famille. Une fois en possession de toutes les informations nécessaires, ils seront en mesure de vous orienter vers le programme idéal. Ils pourront également répondre le plus judicieusement possible à toutes vos questions et pourront vous guider efficacement en cas de besoin.

Démarrez votre programme

Femme commençant un processus de maternité de substitution

Une fois que vous avez choisi un forfait, l’aventure pourra alors commencer ! Profitez de votre consultation pour vous renseigner sur les éventuelles listes d’attente ou les retards liés à votre programme. Cela vous permettra de mieux évaluer la durée de réalisation du processus afin de vous préparer en conséquence. Il faut noter que cette étape nécessitera surtout de remplir beaucoup de paperasse. Mais n’en soyez pas frustré ! En effet, bien que la procédure pour avoir un enfant puisse sembler contraignante, il s’agit d’une des étapes les plus importantes de tout le processus.

Les consultants que vous aurez choisis vous assisteront pour tous les documents nécessaires et pour les contrats à signer. Sachez aussi qu’au besoin, une agence digne du nom s’occupera de faire préparer les documents dans votre langue maternelle.

Par ailleurs, vous pourrez également être invité à rencontrer leur personnel et à organiser des visites. Ce sera une excellente occasion de découvrir la clinique avec laquelle vous et votre famille allez être amenés à collaborer.

La phase suivante consistera à effectuer le prélèvement des ovules, et à commencer à rechercher la mère porteuse qui soit là mieux compatible avec vous.

Préparer le test et sélectionner le matériel du donneur

Tests pour démarrer le processus de substitution

Le moment est venu d’entamer le processus médical de la FIV . Dans le cas où vous optez pour votre propre matériel génétique, ce sera l’étape de la collecte d’ovules pour les femmes et de la récupération de sperme du côté des hommes. Pas d’inquiétude à cet égard, le personnel de la clinique est là pour vous guider efficacement tout au long du processus.

Si vous choisissez plutôt d’utiliser du matériel génétique différent du vôtre, vous aurez peut-être la possibilité de choisir votre donneur. En fonction de la juridiction qui s’occupera de votre processus de maternité de substitution, les agences peuvent être en mesure de vous ouvrir l’accès à leurs vastes bases de données d’images des donneurs.

Selon que vous avez souscrit à un programme national ou étranger, et que vous utilisez votre propre matériel ou des ovocytes de donneur, vous serez peut-être amené à voyager à ce stade.

Bien entendu, votre agence vous aidera à organiser votre voyage ainsi que toute la logistique. Elle se chargera également de vous donner le calendrier des rendez-vous pour les tests et les consultations avec les spécialistes.

Choisissez un substitut

Candidats substituts tenant des armes

En se basant sur les échanges que vous avez eus au moment du lancement de votre programme, certaines agences veilleront à rechercher un candidat parfaitement adapté à vos besoins. Les mères porteuses et les futurs parents feront donc l’objet d’une évaluation approfondie de leur état de préparation mentale, physique et émotionnelle. Ceci permettra de vous assurer que votre transporteur gestationnel se trouve dans les bonnes conditions pour la suite du processus. Lors de la sélection initiale, les agences doivent donc tenir compte de vos objectifs en tant que parent, et de l’état de santé global des parties impliquées.

Par ailleurs, certains organismes proposent aux parents potentiels quelques profils de candidats potentiels avant d’opter pour une mère porteuse. C’est un excellent moyen de participer au processus de prise de décision, même s’il s’agit d’un choix totalement subjectif.

Signer et négocier les contrats

 Signature de contrats de maternité de substitution

Une fois que la mère porteuse a été sélectionnée, vous devrez alors signer un contrat de maternité de substitution. Bien entendu, cela ne sera possible que dans le cas où ce type de contrat est accepté dans le pays d’origine de votre mère porteuse. Pour information, ces contrats décrivent les rôles, les responsabilités et les obligations des deux parties impliquées dans le processus maternité de substitution.

Si vous avez choisi un programme de GPA à l’étranger, vous ne serez peut-être pas obligé de voyager à ce stade. L’agence peut en effet effectuer les démarches nécessaires à distance. Dans le cas contraire, vous devrez discuter avec votre prestataire pour connaître ses conditions de voyage. Par ailleurs, si vous le souhaitez, la plupart des agences vous permettront de rencontrer la mère porteuse que vous aurez choisie. Vous pourrez profiter de ce moment pour envisager le type de relation que vous aimeriez entretenir avec celle-ci.

Stade d’implantation

 Stade d'implantation du processus de maternité de substitution

Ça y est : votre mère porteuse a été sélectionnée et les documents ont été signés ! Les choses prennent enfin une tournure plus passionnante ! Une fois que tous les biomatériaux ont été obtenus et que les embryons ont été préparés à se développer, certaines cliniques autorisent un DPI (diagnostic génétique préimplantatoire) avant l’implantation. Cela permet de connaître l’état de santé génétique des embryons. Ensuite, si tout va bien, votre mère porteuse sera invitée à prendre part à la procédure.

Une fois que des embryons sains ont été sélectionnés et implantés dans l’utérus de la mère porteuse, il faudra au moins deux semaines pour déterminer si celle-ci est bel et bien enceinte ou non. Ce temps d’attente peut être pénible pour la plupart des parents d’intention. Le mieux à faire sera donc de vous détendre et de vous préparer à la grossesse à venir.

Se préparer à la grossesse

Test de grossesse

Parfois, il faut plus d’une seule tentative pour aboutir à une grossesse, mais ne vous inquiétez pas. Votre agence et votre clinique vous accompagneront à chaque étape. Une fois la grossesse confirmée, les programmes de surveillance pourront commencer. Pendant ce temps, votre mère porteuse subira des examens de routine et des échographies.

Si vous avez choisi d’entretenir une relation étroite avec votre mère porteuse, vous pourrez également l’accompagner aux rendez-vous.

Il est normal que vous soyez un peu nerveux à ce stade du processus. Mais si vous avez choisi la bonne agence et la bonne mère porteuse, vous pouvez être certain que votre enfant est entre de bonnes mains. N’hésitez pas à faire des préparatifs de voyage à mesure que la naissance approche. Cela vous permettra d’être rapidement sur place, afin de pouvoir être là pour tenir immédiatement votre enfant au moment de sa venue au monde. Certaines agences et mères de substitution vous permettront même, à vous et à votre conjoint, d’assister à la naissance si vous le souhaitez. Il s’agira certainement de moments très excitants non seulement pour vous, mais aussi pour votre famille.

Naissance de votre bébé et retour à la maison

 Famille avec bébé de substitution

Si vous avez opté pour un programme national, vous n’aurez qu’à être présent peu de temps avant et après la naissance. En ce qui concerne les programmes internationaux, vous et votre famille devrez peut-être planifier quelques semaines de voyage et d’hébergement dans le pays d’origine. De même, vous devrez finaliser les travaux et obtenir le certificat de naissance, sans oublier le passeport de votre bébé.

Il faut rappeler que dans la plupart des pays, votre bébé aura la nationalité de l’un des parents (généralement, le père).

Toutefois, pour les programmes de maternité de substitution aux États-Unis, un passeport américain sera automatiquement attribué à l’enfant, et ce dernier pourra ensuite obtenir la citoyenneté de son parent à son arrivée dans son pays d’origine. Vous n’aurez plus ensuite, qu’à vous préoccupé l’organisation de la fête d’arrivée de votre bout de chou!

Commencez votre processus de maternité de substitution: agences et programmes

Main de saisie de bébé de substitution

Comme vous avez pu le constater, votre prestataire vous aidera à faire face à tous les besoins juridiques, médicaux et même émotionnels auxquels vous pourriez être exposé durant tout le processus de maternité de substitution. C’est la raison pour laquelle il est extrêmement important de choisir l’agence qui saura le mieux répondre à vos attentes et à ceux de votre famille. À ce propos, ilaya fournit des services de maternité de substitution aux États-Unis et en Ukraine, avec une expertise et une expérience dans les deux pays.

Vous seul serez en mesure de décider lequel des programmes convient le mieux à votre famille. Mais quelle que soit votre décision, chez ilaya, nous vous accompagnerons tout au long du processus. Savoir que vous pouvez compter sur nous maintenant, pour l’avenir de votre famille, est le deuxième plus beau cadeau que vous recevrez.

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer l'expérience de votre visite. Si vous acceptez les conditions, cliquez sur Accepter et si vous les refusez, tous les cookies de notre site Web seront désactivés, bien que nous ne vous garantissions pas un fonctionnement parfait. Plus d'informations dans notre Règles relatives aux cookies . Ver más