Diagnostic Génétique Préimplantatoire

Ge ne ti cal

Qu’est-ce que le PGT?

Le Test Génétique Préimplantatoire (PGT) est une procédure utilisée avant l’implantation pour aider à identifier les anomalies génétiques des embryons avant leur transfert dans l’utérus.

Les types de tests génétiques préimplantatoires les plus couramment utilisés sont:

Qui peut bénéficier du DPI?

Diagnostic Génétique Préimplantatoire

Tout couple ayant une fécondation in vitro est un candidat potentiel pour le test d’aneuploïdie et pourrait bénéficier du diagnostic génétique.

Les couples à risque de transmission d’une maladie ou d’un état génétique pourraient également être candidats au DPI, notamment:

  • Porteurs de troubles génétiques liés au genre
  • Porteurs de troubles monogéniques
  • Les personnes atteintes de troubles chromosomiques
  • Femmes âgées de 35 ans et plus
  • Femmes confrontées à de multiples fausse-couches
  • Femmes avec plus d’un traitement de fertilité ayant échoué

Sélection du sexe

Le DPI a également été utilisé à des fins de sélection du sexe.

Il peut être utilisé pour détecter quels embryons sont XX ou XY. Les embryons désirés peuvent être placés dans l’utérus.

Le DPI est la seule méthode permettant de sélectionner le sexe avec une précision proche de 100%.

Comment fonctionne le DPI?

Le diagnostic génétique préimplantatoire (PGS) est un test effectué une fois la FIV terminée, lorsque les ovocytes ont été fécondés et que les embryons ont commencé à se diviser.

Un test génétique peut être effectué une fois que l’embryon a atteint le stade de 8 cellules (autour du 3ème jour de développement), en retirant une cellule unique (biopsie de blastomère). Ensuite, l’embryon est renvoyé dans l’incubateur pour poursuivre sa croissance.

Cependant, il est recommandé de faire des tests sur les embryons une fois que ceux-ci se sont développés pour devenir des blastocystes (jours 5-6). Au 5ème jour de développement, les embryons sont divisés en environ 100 cellules et forment la couche externe qui deviendra le placenta. À ce stade, une biopsie du trophoblaste peut être réalisée en retirant quelques cellules de la couche externe. Cette procédure n’affecte pas la qualité de l’embryon ni sa capacité à s’implanter.

Diagnostic Génétique Préimplantatoire

Chez ilaya nous offrons

Diagnostic Génétique Préimplantatoire

PGD5
sur 5 paires de chromosomes

Un test PGD5 recherche la présence des anomalies chromosomiques les plus fréquentes dans les embryons empêchant le développement normal des embryons ou pouvant provoquer une pathologie chromosomique.

La PGD5 fournit un dépistage des embryons pour les éléments suivants:

  • (X, Y) Sélection du sexe
  • (13) Syndrome de Patau
  • (18) syndrome d’Edwards
  • (21) Le syndrome de Down, qui survient lorsqu’une troisième copie du chromosome 21 est présente.

PGD9
sur 9 paires de chromosomes
(X, Y, 13, 15, 16, 17, 18, 21, 22)

En plus du test des chromosomes X, Y, 13,18,21, le test PGD9 analyse également les chromosomes 15, 16, 17, 22, qui peuvent provoquer des syndromes menant à une grossesse gelée ou à une fausse couche, entre autres.

Diagnostic Génétique Préimplantatoire
Diagnostic Génétique Préimplantatoire

PGD23
sur les 23 chromosomes.

L’utilisation de nouvelles technologies, telles que l’hybridation génomique comparée (CGH) ou le séquençage de nouvelle génération (NGS), nous permet de dépister et d’étudier les maladies héréditaires monogéniques et les anomalies chromosomiques sur les 23 paires de chromosomes de l’embryon. Cela améliore la précision des tests et nous permet d’améliorer les chances de grossesse et de réduire les risques de fausse couche.

FAQ

Nous sommes en contact

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer l'expérience de votre visite. Si vous acceptez les conditions, cliquez sur Accepter et si vous les refusez, tous les cookies de notre site Web seront désactivés, bien que nous ne vous garantissions pas un fonctionnement parfait. Plus d'informations dans notre Règles relatives aux cookies . Ver más