La Maternité de Substitution Gestationnelle: Ce Que Dit La Loi

Maternité de Substitution Gestationnelle Lois

La maternité de substitution gestationnelle est la forme la plus courante de maternité de substitution qui est pratiquée aux États-Unis, et pour de bonnes raisons.

La maternité de substitution gestationnelle est devenue la norme par excellence pour tous les traitements de procréation assistée qui nécessitent une maternité de substitution. Presque tous les progrès dans la technologie de la maternité de substitution et dans les litiges portent principalement sur la maternité de substitution gestationnelle. Avec la maternité de substitution gestationnelle, à la fois génétiquement et légalement, l’enfant appartient uniquement aux parents visés. L’établissement d’une famille peut être un processus difficile pour certains couples et, en comprenant d’abord vos droits légaux en tant que parent, vous pourrez choisir le programme de maternité de substitution qui convient le mieux à votre famille.

Si vous ou votre partenaire avez reçu la nouvelle déchirante que vous ne pouvez pas porter un enfant en toute sécurité, ne désespérez pas. La maternité de substitution gestationnelle est une option disponible depuis les années 1980. Depuis, des États et des pays du monde entier ont élaboré des lois qui contribueront à faire de vos rêves et de ceux de votre famille une réalité.

Qu’est-ce Que La Maternité de Substitution Gestationnelle?

La maternité de substitution gestationnelle se produit lorsqu’une femme qui n’a aucun lien génétique avec les parents visés ou le futur enfant, se fait implanter du matériel génétique des parents intentionnels et mène la grossesse à terme. La maternité de substitution gestationnelle peut être pratiquée aux Etats-Unis ou à l’étranger. En outre, la maternité de substitution gestationnelle aux États-Unis peut être compensée ou altruiste, selon les lois de l’État d’origine de la mère porteuse et les préférences du couple intentionnel et de la mère porteuse.

Quels Sont Les Avantages De La Maternité de Substitution Gestationnelle ?

La maternité de substitution gestationnelle offre une myriade d’avantages tant aux futurs parents qu’aux mères porteuses. La plupart des avantages de la maternité de substitution gestationnelle sont liés à la protection juridique de toutes les parties concernées.

Par Rapport à La Maternité de Substitution Traditionnelle

La maternité de substitution traditionnelle est une maternité de substitution dans laquelle la mère porteuse fournit l’ovule pour produire l’enfant puis est inséminée artificiellement avec le sperme du futur père. La maternité de substitution traditionnelle peut compliquer la filiation légale de l’enfant aux parents génétiques et peut entraîner des difficultés émotionnelles pour la mère porteuse. Savoir qu’elle porte un enfant qui lui est directement lié, mais qu’elle devra abandonner, peut être très difficile.

Avantages Génétiques

Les avantages génétiques de la maternité de substitution gestationnelle sont essentiels pour que le futur enfant soit un héritier génétique exact des parents visés. Dans la plupart des chirurgies de substitution gestationnelles, les parents intentionnels fournissent tous deux du matériel génétique (ovules et spermatozoïdes) pour créer l’enfant (avec une IVF). Si l’un des futurs parents n’est pas en mesure de fournir du matériel génétique à l’enfant, le matériel d’un donneur peut être utilisé.

Avantages Juridiques

Beaucoup d’états et de pays amis de la maternité de substitution ont des lois en place qui spécifient que les futurs parents sont les parents légaux d’un enfant né par maternité de substitution gestationnelle. En raison de la légalité du pays d’accueil et du pays d’origine, certaines juridictions exigent qu’au moins l’un des futurs parents soit génétiquement apparenté au bébé et dans d’autres, comme aux Etats-Unis, on peut avoir recours au double donneur sans problème légal ou juridique.

Dans certains États ou pays, la garde complète est attribuée aux parents intentionnels par une ordonnance judiciaire, tandis que d’autres exigent une procédure judiciaire qui dure plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Certains législateurs spéculent que la maternité de substitution gestationnelle empêche la mère porteuse de s’attacher outre mesure à l’enfant, car elle n’a aucun lien génétique ni légal avec elle. Dans le passé, certaines préoccupations ont été soulevées par des mères porteuses traditionnelles qui demandaient le maintien de l’enfant. En raison de la relation génétique, ce désir de garder l’enfant pourrait donner à la mère porteuse un ancrage légal.

 

Comment Les Lois Perçoivent-elles La Maternité de Substitution Gestationnelle ?

Application

La maternité de substitution gestationnelle peut être utilisée par de nombreux futurs couples pour une multitude de raisons. Il peut être utilisé si la future mère n’est pas en mesure de porter elle-même l’enfant à terme en toute sécurité. La maternité de substitution gestationnelle peut également s’avérer utile si un don d’ovules ou de sperme est requis dans le cas où l’un ou l’autre des parents est incapable de fournir son propre matériel génétique. C’est aussi une excellente option pour la communauté LGBTQ+ qui souhaite avoir son propre enfant.

La Maternité de Substitution Gestationnelle Aux États-Uniss

Les lois concernant la maternité de substitution gestationnelle aux États-Unis varient en fonction de l’état dans lequel résident les futurs parents ou la mère porteuse choisie. Certains États n’ont aucune loi concernant la maternité de substitution, alors que d’autres l’interdisent complétement. Cependant, certains États ont ce qui est considéré comme des lois « favorables à la maternité de substitution ».  Parmi les États qui ont une législation très claire, il y a :

  • Californie
  • Connecticut
  • Delaware
  • Maine
  • Nevada
  • New Hampshire
  • District de Colombie

Les États ayant des lois favorables sont les suivants:

  • Alabama
  • Géorgie
  • Hawaï
  • Caroline du Nord et du Sud
  • Oregon
  • Rhode Island
  • Dakota du Sud
  • Hawaï
  • Kansas
  • Kentucky
  • Maryland
  • Massachusetts
  • Minnesota, Missouri
  • Nouveau-Mexique
  • Ohio
  • Oklahoma
  • Pennsylvanie
  • Vermont
  • Wisconsin

La loi n’est pas aussi claire et les futurs parents devraient procéder avec prudence dans les États suivants:

  • Alaska
  • Arizona
  • Idaho
  • Indiana
  • Iowa
  • Mississippi
  • Montana
  • Nebraska
  • Tennessee
  • Virginie
  • Wyoming

Les lois amies des mères porteuses sont celles qui reconnaissent à la fois la maternité de substitution commerciale et altruiste. Ils ont également des lois en place qui facilitent des moyens simples et faciles à appliquer pour que les parents visés soient reconnus comme étant les parents légaux de l’enfant. Cependant, si vous vivez dans un état qui n’a pas de lois favorables aux mères porteuses, vous pouvez toujours utiliser une mère porteuse qui vit dans un état favorable aux mères porteuses. Cela exige que le contrat et la grossesse se déroulent dans l’état ami des mères porteuses.

Les États qui n’autorisent pas la maternité de substitution ou qui interdisent entièrement la pratique de la maternité de substitution sont les suivants

  • Michigan
  • New York
  • Dakota du Nord
  • Arizona

L’État de Washington est en train de modifier sa législation pour rendre la maternité de substitution légale.

Cependant, il est important de noter que de nombreux États n’ont pas de lois ou très peu de lois qui reconnaissent les ententes de maternité de substitution. Il y a aussi des États qui exigent que les couples soient légalement mariés ou hétérosexuels. Il est d’une importance vitale que la mère porteuse et les futurs parents connaissent les lois sur la maternité de substitution dans leurs états respectifs.

La Maternité de Substitution Gestationnelle à L’étranger

La maternité de substitution gestationnelle à l’étranger est une autre option pour les futurs parents qui ne vivent pas dans un État ami de la maternité de substitution, mais les procédures pour faire reconnaître légalement les futurs parents comme parents de l’enfant, ainsi que les procédures pour obtenir la citoyenneté légitime de l’enfant peuvent être un processus complexe, il est donc toujours prudent de consulter un organisme professionnel, si vous songez gestation pour autrui à l’étranger.

Les lois concernant la maternité de substitution gestationnelle dans d’autres pays varient tout aussi largement qu’elles le font entre les États. Soyez toujours au courant des lois sur la maternité de substitution et l’immigration dans n’importe quel pays où vous avez l’intention de rechercher une mère porteuse.

 

Comment La Maternité de Substitution Gestationnelle Est-elle Pratiquée?

Dans la maternité de substitution traditionnelle, comme il n’est pas nécessaire de donner ou de remplacer un ovule, la mère porteuse est inséminée artificiellement avec le spermatozoïde du père prévu, soit par des traitements IUI, soit par une autre forme d’insémination artificielle.

La maternité de substitution gestationnelle, par définition, exige que l’ovule et le spermatozoïde combinés pour l’enfant proviennent d’une personne qui n’est pas la mère porteuse. Ces matériels génétiques sont ensuite combinés et implantés par fécondation in vitro (FIV).

Fécondation In Vitro

La FIV est le processus par lequel le matériel génétique, sous forme de spermatozoïdes humains et d’ovules, est combiné dans un laboratoire. Dans la mesure du possible, ces matériaux génétiques proviennent des parents intentionnels. Pour se procurer des ovules, les médecins pratiquent une courte intervention ambulatoire à l’aide d’ultrasons. Il n’est pas rare que la future mère ou la donneuse subisse une série de piqûres hormonales pour induire la production d’ovules.

Une fois que les ovules et le sperme ont été obtenus, les deux sont alors combinés à l’extérieur du corps humain, généralement dans un environnement de laboratoire. Lorsque ces matériaux se combinent, ils deviennent un embryon. Le succès des embryons est ensuite contrôlé et tous les embryons viables sont transférés dans l’utérus de la mère porteuse pour qu’ils parviennent à maturité comme dans une grossesse « normale ».

Avancées Médicales

Certains États autorisent des interventions médicales supplémentaires qui améliorent les taux de réussite chez les patientes FIV. Ces procédures comprennent la préparation des ovules et du sperme, la culture et la sélection des embryons, ainsi que la cryoconservation. De plus, certains états et services – comme Ilaya – permettent même le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Avec le DPI, et tout état qui permet cette procédure, les futurs parents peuvent choisir de faire analyser leur matériel génétique pour détecter les maladies et anomalies génétiques préexistantes, certaines institutions peuvent même vous proposer de choisir le sexe de votre bébé au stade embryonnaire.

Dernières Réflexions

On dit que là où il y a une volonté, il y a un moyen, et cela ne sonne jamais plus vrai que pour les couples qui luttent contre l’infertilité. Comprendre les causes et les options de l’infertilité est un élément important dans le processus de fondation d’une famille. Faire le choix de créer une famille n’est peut-être pas facile pour certains, mais c’est un choix qui est d’une importance vitale. Décider de fonder une famille est l’une des décisions les plus gratifiantes et les plus inspirantes que chacun d’entre nous puisse prendre dans sa vie. N’abandonnez pas vos rêves, aussi difficiles ou irréalisables qu’ils puissent paraître, car il y a toujours un moyen de les réaliser!

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article de blog: Surrogate vs Gestational Portrier: Donner un sens à votre maternité de substitution.

 

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer l'expérience de votre visite. Si vous acceptez les conditions, cliquez sur Accepter et si vous les refusez, tous les cookies de notre site Web seront désactivés, bien que nous ne vous garantissions pas un fonctionnement parfait. Plus d'informations dans notre Règles relatives aux cookies . Ver más